La « réunion publique d’information sur l’aménagement et la valorisation des berges de la Têt » proposée par la mairie de Perpignan lundi 11 avril a fait salle comble.

Si l’objectif de l’opération concerne à terme la totalité du cours du fleuve, la première étape concerne la portion Saint-Féliu-d’Avall à Canet, soit 22 km,  et uniquement la rive gauche. C’est la traversée de Perpignan qui inaugurera la nouvelle voie destinée à « ouvrir la ville sur la mer ». Le top départ des travaux est annoncé pour octobre. Ils s’effectueront en trois tranches successives soit  pont de chemin de fer – passerelle, passerelle – pont Joffre et pont Joffre – palais des expositions.

En fait, le plus spectaculaire sera le réaménagement total de l’avenue Torcatis réduite à une voie de circulation dans le sens Ouest – Est au profit d’un trottoir (5 mètres) et d’une zone promenade (25 mètres) élargies par rapport à l’existant actuel.

20160411_192415_resizedQuant à la berge à proprement parler, elle ne donnera lieu à aucune installation particulière sauf à la création d’une large piste comme le montre la photo montage jointe présentée lors de la réunion du 11.

Les guinguettes dont on avait parlé un moment seraient finalement installées dans la zone du palais des expositions.

Si la question du coût et du financement n’a pas provoqué de réactions de la part de l’assistance, en revanche les réactions ont été nombreuses concernant la circulation automobile, le stationnement et la sécurité.

Addendum: l’extrémité Torcatis de la passerelle , actuellement fortement dégradée, doit être refaite en plus solide par l’installateur.