Perpignan, le palais des rois de Majorque

Perpignan ville royale

Nous sommes en 1276 lorsque Jaume 2 (Jacques 2), premier des 3 rois de Majorque, décide de faire de Perpignan la capitale de son royaume. Il s’installe dans un palais forteresse construit sur une colline au Sud de la ville. Ce palais n’aura été en service que 73 ans, soit jusqu’en 1349, date à laquelle le royaume est dissout et le Roussillon rattaché à la Catalogne avant de devenir français au terme du traité des Pyrénées ( 7 novembre 1659). Le Palais des Rois de Majorque -le château , comme les perpignanais aimaient à l’appeler- est aujourd’hui le principal témoin de cette époque révolue.

 

Lire la suite…

Déchets et recyclage à Perpignan

Gérer des déchets, c’est calculer en fonction de nombreuses inconnues

 

L’une des principales composantes de la qualité de la vie d’une ville, dont Perpignan, est sa propreté c’est à dire l’absence de toute forme de déchets dans ses voies, espaces et autres lieux publics. En théorie, les communes auraient pourtant intérêt à collecter le plus de déchets possibles sur leur territoire car ces derniers ont désormais une valeur marchande après recyclage. La réalité est moins prometteuse car il faut tenir compte de le rentabilité de l’opération si l’on considère les surcoûts du prix de revient des déchets collectés liés en particulier à l’incivilité de la population.

 

 

Lire la suite…

Perpignan s’éveillerait-elle ?

Perpignan s’éveillerait-elle ?

 

Perpignan, capitale de la Catalogne Nord, capitale du Roussillon et chef lieu des Pyrénées Orientales trône au beau milieu de la plaine du Roussillon. Les Pyrénées, les Corbières et la Méditerranée lui servent d’écrin. Un cadre de vie exceptionnel. Une situation de rêve.
De rêve ? Si de fait le Roussillon a pu se permettre de vivre en quasi autarcie jusqu’au début du 20 ème siècle, il a en contre partie pris du retard par rapport à ses voisins qui s’étaient déjà mis à la page. Le Roussillon et Perpignan se ressentent encore aujourd’hui de ce retard.
Pourtant dans les années 1900 une réalisation fantastique pour l’époque avait vu le jour sous la forme du Train Jaune destiné à désenclaver les villages de montagne été comme hiver.Le Train Jaune existe encore aujourd’hui et représenterait un atout majeur pour le tourisme s’il était modernisé car il se trouve ans un état lamentable.

 

Lire la suite…

Brève de l’Esplanade

Mystère quai Vauban

 

   Samedi 17 juin en tout début de matinée la voie de circulation du quai Vauban était nappée de petits gravillons roses. Cela mettait une jolie note de couleur sur la chaussée.

Intrigué, l’auteur de ces lignes interroge un préposé à la maintenance des services municipaux de Perpignan présent sur les lieux encore peu animés.

– C’est pour planter des fleurs; ça fera beau!, trouva-t-il à répondre.

Mystère, mystère….

Lire la suite…

Brève de l’esplanade

La passerelle, voie d’accès à l’hémicycle?

Profitant de la belle luminosité de ce samedi 27 mai 2017 vers 18 heures 45, l’auteur des ces lignes flânait sur la passerelle à la recherche de quelques belles photos à prendre.

Un jeune homme de passage, très avenant, me dit: « Bonjour Monsieur; je suis le plus jeune élu de France ». Constatant mon étonnement teinté d’une certaine incrédulité, il me tend un tract: « J’ai 18 ans et regardez: je me présente aux législatives ». Après lecture du tract, il s’avère que ce jeune, étudiant à l’université de Perpignan se présente bien aux législatives en suppléant d’un député local connu.

Hier, il franchissait la Têt mais en juin, c’est le Rubicon qu’il aura à franchir!

La sardane révélée aux Catalans d’adoption

Plus que du folklore, la sardane est une institution en Catalogne

Un concours de sardanes a eu lieu le 30 avril 2017 à Perpignan. Il réunissait une quarantaine de « cobles » venues des 2 côtés des Pyrénées. Rien de bien original car ce genre de manifestation n’est pas rare tant dans les Pyrénées Orientales / Catalogne Nord qu’en Catalogne Sud. C’était pourtant une première pour le néo catalan auteur de ces lignes. Il aura ainsi découvert que plus que du folklore, la sardane était une institution très vivace mettant  en exergue l’unicité  de  la Catalogne, de Perpignan à Barcelone.

 

 

Lire la suite…

Petit vade mecum des vins du Roussillon

La dégustation, sésame de la connaissance du vin

   Petite introduction avant d’entrer dans le vif du sujet. Déguster un vin, qu’il soit du Roussillon ou d’ailleurs, c’est chercher son plaisir. Mais c’est aussi chercher à étendre ses connaissances. Et comme  la dégustation est  plus un art qu’une science c’est à chacun d’établir sa propre base de données . Au départ, il convient seulement de mettre en application ce précepte de Pierre Poupon « pour bien déguster, il n’est que d’avoir de bons sens et du bon sens » (Pensées d’un dégustateur). Pour être  plus précis concernant les sens: seuls trois sont principalement concernés: la vue, l’odorat et le goût mais il est impératif qu’ils soient sollicités dans l’ordre.

 

Lire la suite…

Oenotourisme

Le Roussilllon tarde à se doter d’un oenotourisme de qualité

Le visiteur qui arrive à Perpignan pour se faire une idée sur les vins du Roussillon ne trouve aucune structure  pour lui indiquer qu’il se trouve dans la capitale de l’un des 10 premiers départements producteurs de vin de France. Pas la moindre trace de la moindre Maison des Vins comme il en existe dans la plupart des régions productrices françaises. Pour l’aider dans sa recherche, il devra se contenter des quelques brochures et  dépliants  proposés par l’Office de Tourisme de la ville.  Le site internet de cet organisme  n‘éclaire guère plus le visiteur ; la rubrique  « Autour du vin » se limite  à donner les coordonnées de 12 cavistes et de 6 producteurs de Perpignan. Une misère !

Lire la suite…