Comment s’y retrouver dans les vins de France?

 

La règlementation française en matière de vins a subi ces dernières années un profond remaniement associant une réduction du nombre des désignations, la mise en conformité avec les directives européennes et la montée en puissance du bio.

En matière de désignation, les AOC restent en place mais les Vins de Pays et Vin de Table disparaissent des linéaires au profit d’une nouvelle classe de produits, les IGP.

Les AOC (Appellations d’Origine Contrôlée) peuvent également être étiquetés AOP (Appellation d’Origine Protégée) pour complaire à Bruxelles :

Les IGP (Indication Géographique Protégée) remplacent grosso modo les Vins de Pays :

 

Les vins ne pouvant pas ou ne voulant pas revendiquer l’AOC ou l’IGP sont étiquetés tout simplement Vin de France pour autant qu’ils soient 100% français.

 

Tous les vins ci-dessus peuvent jouir d’une « plus-value » s’ils sont issus :

* soit de l’agriculture biologique, auquel cas ils peuvent arborer sur l’étiquette le logo AB ci-dessous reconnu officiellement ;

* soit de l’agriculture biodynamique, plus contraignante que l’agriculture biologique mais encore mal définie ce qui ne confère pas de valeur légale aux logos commerciaux disponibles sur le marché.

Pour être tout à fait complet, mentionnons le vin nature plus pour mémoire que pour autre chose car pour l’instant ce type de vin n’est l’objet d’aucune réglementation à part d’être obtenu à partir de raisins. Sa production est d’ailleurs confidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.