Contrôler et diriger ses pensées

 

L’être humain a une chance formidable. Grâce à son intelligence et à son mental, d’un côté, et de l’autre sa faculté de penser, il peut mener sa vie comme il lui plait : en pilotage automatique ou en commandes manuelles. Mais dans un cas comme dans l’autre la pensée joue le rôle principal. Par ailleurs, l’expérience montre que nous vivons ce que nous pensons, nous sommes ce que nous pensons. Sachant que nous produisons sciemment ou non quelque 70.000 pensées par jour, notre mental a largement de quoi faire fonctionner le pilote automatique. C’est-à-dire nous permettre de nous laisser vivre sans autre préoccupation.

 

Contrôler ses pensées grâce à l’émotion

Il est bon de connaître le processus suivant lequel nos pensées peuvent générer volontairement une action. Les évènements au milieu desquels nous évoluons interpellent notre mental en le catégorisant en agréables, désagréables, neutres et autres. Ce sont toutes ces informations qui génèrent les 70.000 pensées qui s’offrent à nous quotidiennement.

Au départ, toutes ces pensées sont inactives. Si on se met passivement en pilote automatique, le mental ira piocher dans parmi elles celles qui lui paraissent le mieux adaptées à votre état d’esprit actuel pour vous proposer un certain comportement. Vous ne vous serez occupé de rien mais n’aurez qu’à vous en prendre à vous si vous n’êtes pas satisfait du résultat.

Mais grâce à notre intelligence nous avons la possibilité d’intervenir volontairement sur nos pensées et de leur faire provoquer l’action que nous souhaitons sur notre comportement. Il suffit d’un déclic pour cela et ce déclic, c’est l’émotion. A partir du moment où vous ressentez une émotion (une réaction physique palpable, telle qu’un frisson) sur une ou plusieurs pensées sur lesquelles vous vous serez concentré, vous aurez activé cette ou ces pensées et aurez déclenché une action qui modifiera votre comportement.

Attention toutefois : si les pensées sur lesquelles vous travaillez sont constructives, positives, vous obtiendrez de bons résultats. A l’inverse si vous imaginez un résultat catastrophique, vous serez automatiquement déçu. Ne comptez pas sur votre mental pour transformer du négatif en positif !

 

Comment obtenir des pensées positives ?

L’intérêt d’entretenir le plus possible de pensées positives dans son mental est évident car cela rejaillit favorablement dans votre vie de tous les jours sans même que vous ayez à vous en soucier. Voici quelques conseils pour y parvenir (liste bien sûr non limitative):

* Vivre dans un contexte positif : avoir une bonne estime de soi, méditer pour un état d’esprit positif, faire de la programmation mentale positive. S’entourer de personnes positives.

* Veillez à ce que les influences extérieures n’influent pas négativement sur vous. Ayez parfaitement conscience que des pensées positives débouchent sur des résultats positifs et que des pensées négatives débouchent sur des résultats négatifs.

* Si vous voulez faire un travail en profondeur, pendant une semaine  refusez d’entretenir tout sentiment, toute pensée, toute métaphore, toute question ou tout mot négatif. De plus, décidez de ne plus vous concentrer sur vos problèmes, mais uniquement sur les solutions que vous pouvez y apporter.

* Ayez toujours présente dans votre tête des courtes phrases positives stimulants que vous récitez comme des mantras telles que « La vie m’offre ce qu’elle a de meilleur », « J’ai de l’énergie en abondance ».

* Egalement, c’est tout simple mais très constructif. Supprimez de votre vocabulaire deux mots empoisonnés : espérer et essayer. Remplacez-les par vouloir, décider, agir.

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.