La maladie se propage inexorablement dans nos palmiers surtout côté théâtre de l’Archipel. Les palmiers morts sont sciés au ras du sol et, dans l’attente d’une solution durable de la part de la Mairie, les souches sont camouflées par du béton rouge.

Le cercle rouge placé  au centre du cadre des bacs en aggloméré blanc  ajoute une touche nipponne inattendue à l’esplanade.

 

 

 

29102015