Identification des vins de France

Qu’est-ce qu’un AOP certifié bio ? Qu’est ce qu’un IGP ? Comment identifier un vin de table ? Autant de questions que peut se poser le consommateur occasionnel de vin lorsqu’on lui présente une bouteille de vin au restaurant, par exemple. Nous allons essayer de répondre clairement et simplement à ces questions

 

Plus que 3 catégories de vins au lieu de 4

Nous étions à peine familiarisés avec la notion bien française d’AOC, de VDQS, de vin de pays et de vins de table -toute la production nationale entrant obligatoirement dans l’une de ces 4 catégories-que Bruxelles décidait d’européaniser la désignation de nos vins.

Voici comment nos 4 catégories ont été mises à la sauce bruxelloise :

*AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) est remplacé par AOP (Appellation d’Origine Protégée)

* VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure) : pas de nouvelle désignation mais intégration dans les AOP après examen de passage

* Vin de pays devient IGP (vin à Indication Géographique de Provenance)

* Vin de table : désigné simplement comme vin blanc vin rouge ou vin rosé avec indication du pays d’origine. La sobriété monacale de l’étiquette d’un vin de table permet de l’identifier très rapidement.

 

Plus value apportée par le bio

On en serait volontiers resté à la classification ci-dessus, mais c’était sans compter avec la   déferlante bio dans tout ce qui touche à notre alimentation. Pour encadrer les initiatives des vignerons qui s’étaient mis à faire du bio maison, Bruxelles a fixé en 2012 les critères des vins bio, plus précisément  les critères auxquels doivent répondre les vins issus de la viticulture biologique. Etant donné l’engouement des consommateurs pour le bio, le fait de pouvoir mentionner sur l’étiquette d’un vin qu’il est bio lui confère une plus value certaine.

Voici donc les mentions ou logos bio que l’on peut voir figurer en plus sur les étiquettes de nos trois catégories.

  • Le logo AB (Agriculture Biologique), accompagné de sa certification, valable pour tous les produits agro alimentaires mais répondant bien sûr à des critères différents selon le produit concerné. Pour le vin, en gros, ces critères sont ceux requis en vinification classique mais en plus restrictifs.

Ce logo peut être assorti du sigle HVE (Haute Valeur Environnementale) si l’ensemble des installations du vigneron respecte la nature et l’environnement.

  • La mention « vin en biodynamie » correspond à une production en bio dans laquelle l’accent est mis sur le cep et sur la terre. Les mauvaises langues vont jusqu’à dire que l’on baigne en plein ésotérisme tant on entend parler de produits surprenants, mais toujours 100% naturels, pour décrocher cette fameuse mention.
  • La mention Vin Naturel : surprenant mais vrai, cette désignation ne fait encore l’objet d’aucune règlementation française ou européenne. Cependant, si l’on a affaire à un producteur honnête, son vin nature sera un vin bio qui aura été vinifié sans recours au moindre intrant même naturel.

 

A votre santé !

 

 

 

 

 

 

Suivre par Email
Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.