L’émerveillement

Ce 24 juillet vers 19 heures, le carillonneur américain John Widmann jouait les dernières notes de la dernière pièce prévue au programme de sa prestation à la cathédrale de Perpignan. L’assistance commençait à se disperser lorsqu’il attaqua la Marseillaise. Immédiatement, la foule se figea, tétanisée, émue par ce geste fort de la part d’un citoyen américain qui fut salué par un tonnerre d’applaudissements. L’émerveillement venait d’ajouter sa touche à la déjà superbe prestation de ce carillonneur renommé. Et a donné l’idée à l’auteur de ce blog de consacrer un article à l’émerveillement.

 

Qu’est-ce donc que l’émerveillement ?

Dans l’exemple ci-dessus, c’est cette petite étincelle qui vient se greffer sur un fait et lui donne une dimension nouvelle qui fait nous vibrer et nous met dans un état second de joie, de bien être, de plénitude totale. Voyons ce qu’il en est de cette petite étincelle en général.

Socrate donne une définition concise de l’émerveillement  en déclarant que c’est le commencement de la sagesse. En effet, s’émerveiller c’est retrouver notre âme d’enfant, c’est revoir le monde avec des yeux neufs. C’est la faculté de trouver de la poésie, de la joie, du sublime au monde qui nous entoure et aux événements que nous vivons. C’est une remise en question de notre manière habituelle de voir les choses.

Chez les enfants, l’émerveillement est naturel mais en grandissant dans notre civilisation moderne, la capacité de comprendre prend le pas sur celle de s’émerveiller. De plus, tout est fait dans notre monde actuel pour faire de nous des êtres de plus en plus conditionnés auxquels on ne laisse plus le loisir de s’arrêter, de réfléchir aux choses les plus simples de la vie courante. De donner un sens à la vie. « L’homme moderne aurait besoin de retrouver une naïveté seconde » Paul Ricoeur.

 

Comment réapprendre à s’émerveiller ?

* En lâchant prise.  Le lâcher prise permet de retrouver notre regard d’enfant, d’accepter de ne pas tout comprendre, de laisser les choses s’éclairer.

* En se focalisant sur l’instant présent. En faisant preuve de disponibilité mentale pour redécouvrir des choses auxquelles on ne prête plus attention tant nous y sommes habitués ; ces choses peuvent être aussi simples qu’une fleur, qu’une araignée tissant sa toile, qu’un lever ou un coucher de soleil, qu’une musique ou un tableau. Bref, TOUT ce qui nous entoure peut être motif à émerveillement.

* En se reconnectant à son enfant intérieur, en retrouvant cette fausse naïveté qui nous fait tant défaut.

 

Les bienfaits de l’émerveillement

Beaucoup l’ignorent et pourtant c’est vérifiable : l’émerveillement est une source de bienfaits pour notre santé physique et psychique.

Sur le plan physique, l’émerveillement entre autres diminue les risques d’accidents cardiaques.

Sur le plan mental, il aide à faire face au stress en activant la curiosité plutôt que de laisser se développer le repli sur soi.

Au total, l’émerveillement est source de longue vie et stimule le désir d’altruisme.

 

Développer l’art de l’émerveillement

Voici quelques pistes :

* Garder une trace des émerveillements que l’on peut avoir et les revivre de temps à autres. C’est un bon moyen pour se remettre en question et s’ouvrir au monde extérieur.

* Méditer, ce qui permet de se reconnecter à son enfant intérieur.

* Partir à la découverte, se montrer curieux : la curiosité est un sésame formidable pour accéder à l’émerveillement.

* Rechercher des images, des récits à forte connotation extraordinaire -songer aux ressources de l’internet- susceptibles de vous interpeller.

 

L’émerveillement : un art de vivre

A la lumière de toutes ces explications, on devine l’intérêt qu’il y a à faire de l’émerveillement un art de vivre. Selon les terme d’un internaute « les moments d’émerveillement sont de véritables perles de bonheur accessibles en tout temps ».

De plus, s’émerveiller est un choix conscient et libre. C’est gratuit, on n’a besoin de personne pour y accéder et les opportunités de s’émerveiller « parsèment notre vie à chaque instant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.