Les Brèves du Fureteur 17 Spécial Notre Dame de Paris

Signe

Lundi 15 février2019, Emmanuel Macron, Président de la République se proposait de dévoiler le premier volet de son plan d’action millimétré suite à sa consultation des français. Son allocution avait été enregistrée dans l’après-midi et était prête à être diffusée à 20 heures par la télévision.

Ce même lundi, à quelques encablures de l’Elysée, à Notre Dame de Paris exactement, la messe de 18 heures était en cours lorsque l’alarme incendie retentit. Étonnement des fidèles qui ne se doutaient de rien et qu’il fallut presque faire sortir de force sur le parvis. Heureusement car l’édifice s’embrasait presque aussitôt mais sans provoquer de victimes.

Réaction immédiate à l’Elysée. Emmanuel Macron ordonne de ne pas diffuser son allocution (qui sera détruite mais dont quelques journalistes ont eu connaissance) et se rend sur les lieux de la catastrophe en compagnie de son épouse.

Un premier bilan du sinistre fait ressortir en gros que la nef principale et que la flèche se sont effondrées mais que de nombreux symboles forts ont résisté au désastre tel le grand orgue, la grande rosace, l’autel et le coq situé au sommet de la flèche retrouvé juste un peu cabossé suite à sa chute de plus de 90 mètres. Sans parler du trésor de Notre Dame qui a pu être mis à temps en sécurité.

Un incendie spectaculaire qui se déclenche quelques minutes avant que le Président de la République ne dévoile l’amorce d’un plan d’action risquant d’aggraver un peu plus l’état de la France, cela ne serait-il pas un avertissement in extremis à nos dirigeants qu’ils font fausse route ?

Fabrice Lucchini déclare d’ailleurs « Ces flammes et ces cendres nous étreignent. Tout le monde est dépassé. On pourrait presque penser à un signe. Une œuvre d’art s’enflamme et nous restons sans voix ». Connaître la cause, l’origine du sinistre -accident ou attentat- qui en d’autres circonstances l’aurait emporté sur toute autre considération- est en l’occurrence secondaire.

DE plus les dons qui affluent spontanément du monde entier pour la reconstruction de l’édifice, le catholicisme que d’aucuns pensaient en déliquescence et qui s’affiche tout d’un coup au grand jour viennent appuyer les revendications des Gilets jaunes. Cette accumulation d’avertissements doit inciter nos gouvernants à revoir complètement leur copie en partant de cette idée de base que les français veulent retrouver avant tout leur identité dans le calme et la prospérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.