Une nouvelle réunion de travail en commun s’est tenue le 1er mars

Sept représentants de la municipalité dont Madame Caroline FERRIERE-SIRERE adjointe au maire déléguée au quartier secteur centre historique (MQCH) et Monsieur Serge MARTINEZ directeur MQCH avaient fait le déplacement jusqu’à nous pour répondre à nos préoccupations et pour nous faire part des derniers développements concernant le lifting de l’esplanade qui devient urgent.

 

Nous avions en effet fait part à la MQCH des remarques de résidents de l’esplanade dont les appartements donnent sur l’avenue à propos des bars et autres restaurants en face de chez eux  qui les importunent de nuit avec leurs sonorisations. Madame FERRIERE-SIRERE, qui avait fait venir à la réunion 3 représentants d’établissements de l’avenue dont Monsieur OUARDI vice président de l’association des gérants des bars de l’avenue Leclerc. a annoncé que pour palier cet inconvénient, la mairie prévoyait la mise en place de balises acoustiques actuellement à l’étude qui seraient installées fin 2017. En cas de bruits trop élevés, ces balises enverraient automatiquement un SMS d’avertissement aux établissement responsables.

Les résidents de l’esplanade se plaignent par ailleurs de l’occupation intempestive des trottoirs par le matériel extérieur de ces mêmes établissements ainsi que de l’état de crasse de ces derniers. Il a été rappelé aux professionnels que leur mobilier extérieur ne devait en aucun cas entraver la libre circulation des piétons et a fortiori des handicapés. Quant à la propreté des terrasses, elle est assurée très régulièrement en plus du nettoyage effectué par le service hygiène de la ville.

A propos de la circulation sur l’avenue et du stationnement anarchique des véhicules qui rend parfois périlleuse sa traversée par les piétons, Madame FERRIERE-SIRERE prévoit la mise en place dans les 2 mois de 2 bornes « arrêt minute ». Elle rappelle aussi que la vitesse des vehicules sur cette artère est limitée à 30 km/h.

Concernant l’esplanade proprement dite, Madame FERRIERE-SIRERE annonce que des panneaux « chiens en laisse » vont être posés prochainement; ces panneaux devraient contribuer à l’amélioration de la lutte contre les déjections de ces animaux. Elle déclare ensuite que la rénovation du parvis est devenue une priorité et qu’un bureau d’étude de la ville travaille sur le projet, les travaux étant prévus pour 2018.