Si nous voulions clore d’une manière ou d’une autre clore les 3 accès piétons au parking situés au milieu de l’esplanade, il fallait que ce soit fait dans l’esprit du futur ensemble théâtre de l’Archipel – esplanade – berges de la Têt.

 

 

 

 

C’est ainsi qu’une clôture « roseaux » en fer rappelant les vrais roseaux de la Têt fut adoptée. Mais encore fallait-il que ces roseaux métalliques rappellent le passé minier du Roussillon au même titre que l’un des bâtiments du théâtre de l’Archipel tout revêtu de fer. Nous avons donc du laisser les roseaux rouiller naturellement jusqu’à obtention d’une rouille idéale qu’on nous a prié de bien vouloir stabiliser en l’état. C’est l’opération à laquelle nous procédons ce jour 30 novembre 2016 comme le montre la photo jointe.

roseaux-004

N.B. Nous devrions avoir connaissance très prochainement du programme prévu pour l’aménagement de l’esplanade,  parachevant ainsi l’ensemble architectural souhaité par Jean Nouvel.