La loi d’attraction

 

La loi d’attraction fait actuellement fureur dans les milieux du bien-être. C’est à la mode d’y recourir pour trouver la solution à tout problème. Et c’est simple comme bonjour, dit-on. Vraiment ? Les résultats sont-ils toujours là ?

 

L’attraction en question

Très schématiquement, c’est la méthode Coué avec un plus. On doit visualiser le plus souvent possible, voire vivre virtuellement, le résultat de sa quête jusqu’à sa matérialisation effective. Le plus, c’est que l’on vous demande d’admettre que tout est énergie : tout être humain bien sûr, mais aussi tout animal, tout objet…..univers compris. Etant donc énergie, vous émettez automatiquement des ondes qui partent dans l’univers lequel est censé vous renvoyer les ondes voulues pour la réalisation de votre projet.

Noter au passage que le mot univers a la même valeur que Dieu, la foi, l’intelligence infinie ou toute autre croyance -et vraisemblablement le subconscient- mais présente l’avantage d’être neutre, donc de ne choquer aucune susceptibilité. En revanche, il ne fait pas apparemment de distinction entre le bien et le mal ; dès l’instant où le message reçu répond remplit ses critères, il donne suite. L’honnête homme et le truand ont l’un et l’autre leurs chances.

Toute demande requiert cependant quelques efforts supplémentaires. Outre la visualisation du résultat dont il est parlé plus haut. Il convient notamment de bien clarifier son objectif, d’être parfaitement en accord avec soi-même, être sûr que c’est bien cela que l’on veut. Et de rester toujours foncièrement positif en affirmant par exemple « oui, c’est bien cela que je veux obtenir et j’y arriverai de toutes façons ». Une fois la demande formulée, décompresser à fond, lâcher prise par la méditation ou tout autre moyen et surtout ne pas se demander « mais comment cela va-t-il se faire ? ». C’est inutile. La demande est entre les mains de l’univers et il fera connaitre les meilleures possibilités dont il dispose. Il faut et il suffit de lui faire confiance. De CROIRE au résultat qui est déjà là.

Effectivement, le résultat est là PARFOIS.

 

Oui mais…

Pourquoi le résultat n’est-il pas systématiquement au rendez-vous ?

Le gros hic est que la loi de l’attraction n’est en aucun cas une loi, donc un document établi sur des bases scientifiques dûment prouvées ; c’est seulement un amalgame fluctuant de données dont chacun est libre de s’inspirer pour se créer la ligne de conduite qui lui convient. A défaut de le faire lui-même, il peut s’adresser aux « experts » en la matière qui pullulent sur internet. Ou encore se s’inspirer des nombreux vidéos disponibles sur You Tube, certaines étant d’ailleurs fort bien faites, parfaitement accessibles à tous, gratuites et surtout sans danger psychiquement parlant.

Certes les scientifiques sont conscients qu’il y a certainement du vrai dans la « loi » de l’attraction telle qu’elle nous est présentée actuellement mais pour l’instant rien n’est prouvé; c’est toujours le statu quo. Cela reste une croyance dogmatique et l’adopter c’est accepter sans discuter des mécanismes magiques qui régiraient notre monde.

On ne peut donc se fier à la loi de l’attraction comme on se fierait à une équation mathématique. En l’état actuel des choses, la loi de l’attraction ne peut être la solution miracle à tous les maux ou souhaits des uns et des autres. En revanche, si le résultat escompté n’est pas au rendez-vous, elle aura permis de faire le nettoyage des pensées ce qui influencera les comportements. Car de cette manière on augmente la capacité à utiliser les opportunités qui se présentent. C’est déjà ça de pris !

L’apport de l’univers peut être contesté, mais l’homme a besoin de plus grand que lui pour évoluer. Il a besoin de CROIRE en quelqu’un ou en quelque chose à qui il peut se confier, exposer ses préoccupations, ses peines ou ses souhaits.

 

En résumé

A défaut d’être une panacée la loi de l’attraction présente l’avantage de faire se concentrer sur ce que l’on recherche et ce de manière constructive. Ce premier résultat est déjà fort appréciable pour le développement personnel. On apprend à être précis, à se concentrer, à penser positivement et à s’affranchir du négatif. C’est la partie facile de la loi.

La seconde partie, celle censée apporter la réponse à la demande est plus subtile à franchir car elle implique l’acceptation pleine et entière d’une croyance, d’une FOI.

Pour faire court, l’adage « il n’y a que la foi qui sauve » s’applique parfaitement à la loi de l’attraction.

Suivre par Email
Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.