Les Brèves du Fureteur 01

Chanoine Kir (Additif à l’article sur le kir)

*Le chanoine avait son franc parler. Un jour il rétorqua à un député communiste qui lui reprochait de croire en Dieu alors qu’il ne l’avait jamais vu : « Et mon cul, tu l’as vu ? Et pourtant il existe ! »
* Peu de temps après son décès ses ouailles dijonnaises se réjouirent en recevant ce message sonore des anges attestant que le chanoine était bien arrivé et accueilli en musique au Paradis : Kir y est et Elie sonne.

 

 

Grève des conducteurs SNCF

On parle beaucoup en ce moment du lancement des voitures sans chauffeur mais de nombreuses mises au point s’imposent encore du fait de la multiplicité des aléas de la circulation routière.
En comparaison, la mise en service de trains sans conducteur apparait nettement moins complexe du fait que leurs voies de circulation préexistent. D’ailleurs l’automatisation en milieu ferroviaire fonctionne déjà notamment dans les métros et autres navettes urbaines.
Ce serait un bon moyen pour mettre fin aux grèves des conducteurs de la SNCF.

 

 

Harcèlement

Qui aurait pu croire il y a quelques semaines seulement que l’affaire Harvey Weinstein déclencherait un mouvement planétaire contre le harcèlement ?
Pratiquement chaque jour nous apporte son lot de révélations même là où l’on n’y aurait jamais pensé. Ainsi, on vient de soulever un gros lièvre au sein de cette plus que vénérable institution qu’est l’académie Nobel.
A ce rythme-là, c’est bientôt le Vatican qui risque de se retrouver sur la sellette….

 

 

Energies renouvelables

La seule école de France dédiée à TOUTES les énergies renouvelables est Sup’Enr de l’université de Perpignan.
Pour la rentrée prochaine, l’université a reçu 4135 demandes d’inscription pour …24 places disponibles ! Les postulants ont donc 0,58% de chances d’intégrer cette école de création récente mais déjà ultra recherchée.

 

 

Nous avons bien lu Terrus mais….

….il y a fausse couche de peinture !

Telle est la triste aventure qui est arrivée fin avril au maire de la petite ville d’Elne dans les Pyrénées Orientales. Alors qu’il inaugurait le musée consacré à Etienne Terrus, peintre enfant du pays décédé il y a près d’un siècle et dont les toiles jouissent d’une bonne réputation, des experts lui ont prouvé que 82 œuvres sur les 140 exposées, soit près de 60%, étaient des faux.
Paysages truqués et fautes dans la signature en sont la preuve flagrante.
C’est la consternation chez les Illibériens (= habitants d’Elne, pour votre culture générale).

 

 

Le scientifique et les astuces culinaires…

…. ou quand un chimiste se mêle de contester certains petits trucs de cuisinières.
C’est la levée de boucliers dans les chaumières !
Il suffit pour s’en rendre compte de lire sur Twitter les commentaires outragés des internautes réagissant à un article du 1er mai de Madame Figaro Cuisine intitulé « Six aberrations culinaires » extrait du livre « L’innovation aux fourneaux » de Raphael Haumont (chimiste) et Thiery Marx.
La contestation est générale mais particulièrement vive concernant l’adjonction d’un trait d’huile dans l’eau de cuisson des pâtes pour éviter qu’elles ne collent, pratique que notre chimiste ci-dessus conteste scientifiquement sans appel possible.
Quel bel exemple de centre d’intérêt du bon peuple de France !

Suivre par Email
Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera jamais diffusée.